• Indigence culturelle et revendication identitaire

     

    Accueil

    Ci-après un échange qui résonne tristement après mon post d'hier, où il était question du 679e anniversaire de la naissance d'Ibn Khaldoun, et où je rappelais que « l'orientaliste français Georges Marçais [avait dit] de l'oeuvre majeure d'Ibn Khaldoun, المقدّمة (Les Prolégomènes), qu'elle [était] "l'un des ouvrages les plus substantiels et les plus intéressants qu'ait produit l'esprit humain" »...

     

    Depuis plusieurs siècles les Arabes n'ont, parait-il, pas écrit 10 pages en contribution au patrimoine culturel et scientifique de l'Humanité. Parce qu'ils n'ont pas écouté la voix de leurs intellectuels et de leurs artistes, mais les ont malmenés, molestés et rabaissés quand ils ne les ont pas éliminés.
    Appel des écrivains syriens Nous, écrivains syriens, adoptons l’appel lancé par nos amis cinéastes à leurs homologues dans le monde, l’adressons aux écrivains, poètes et critiques du monde entier et les exhortons à le signer.   Les citoyens syriens qui manifestent pacifiquement, sont assassinés aujourd’hui parce qu’ils revendiquent leurs droits les plus élémentaires de citoyens libres.   C'est le même régime despotique et corrompu qui a longtemps emprisonné les Syriens et les a privés de leur dignité et de leur liberté qui détruit aujourd’hui leurs vies et leurs rêves.   Nous, écrivains syriens signataires de l’appel, considérons qu’une réforme qui ne met pas immédiatement fin à la mainmise des forces de sécurité sur la vie des citoyens, à l’immunité dont elles jouissent, et qui n'abolit pas la prison politique, ne peut être qu’une réforme mort-née. Nous appelons tous les écrivains du monde à dénoncer ces assassinats et à proclamer leur solidarité avec le peuple syrien, avec ses rêves de justice, d’égalité et de liberté.   (Rejoignez-nous en envoyant un message à l'adresse suivante avec votre nom, profession et pays) syrianwriters2011@gmail.com
     
    Il y a 3 heures ·  ·  · 
    •  
      Vous et Samir Kahouach aimez ça.
      • Somâa Révolution 
        D'accord avec toi, Ahmed, pour dire que nos intellectuels et nos artistes ont été brimés, ou à tout le moins méprisés, par le pouvoir politique. Par contre, malgré toutes les entraves, certains d'entre eux ont apporté une "contribution au patrimoine culturel et scientifique de l'Humanité" qui n'est pas négligeable (citons, au pied levé, Mohamed Arkoun et Mahmoud Darwich).
        Mais j'aurais une autre remarque à faire sur la question : la revendication d'une identité arabe et musulmane de la part des jeunes et des moins jeunes, telle qu'elle s'exprime à la télé, dans le rap, sur Facebook et ailleurs est, à mon sens, liée au grand vide culturel que nous ont imposé nos dictateurs. Que cette revendication dessine une identité arabo-musulmane étriquée, caricaturale, qu'elle soit essentiellement axée sur l'islam, un islam d'ignorants qui ne s'attachent qu'aux aspects pratiques, légalistes, formalistes, tout ça est lié au fait que notre vie quotidienne est occidentalisée de part en part, et que, de l'autre côté, nos sociétés n'ont rien fait pour promouvoir une culture arabe moderne, une culture de qualité, pour promouvoir la création, pour tisser des fils entre nous et nous-mêmes, entre nous et les autres, entre nous et les autres nous en nous, et, singulièrement, pour nous faire connaître aujourd'hui ce que nos ancêtres avaient produit hier. L'avalanche de vidéos débiles sur Facebook destinées à faire la promotion d'un islam au raz des pâquerettes, avec leurs chapelets de "macha Allah" et autres "soubhan Allah", sont, à mon sens, la conséquence directe d'un grand vide culturel, d'une grosse demande identitaire qui se nourrit de ce qu'elle peut.
        Il faut avoir été suffisamment nourri, abreuvé de sa culture pour avoir les moyens de passer à l'étape supérieure, celle de la critique et de la déconstruction (créatrices). La plupart, l'écrasante majorité de nos jeunes et moins jeunes en sont loin : ils ont besoin d'être rassurés, ils ont besoin de se réfugier dans un Islam idéal (dont ils ignorent qu'il n'a jamais existé), un islam monolithique et donc suffisamment solide à leurs yeux pour les préserver, dans un monde où tous les repères bougent tout le temps.
        Il y a 11 minutes · 
    •  

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :